Rien de transcendental dans cette bidouille, des coutures toutes droites, du scratch (vous avez des enfants, vous adorez le scratch, c'est o-bli-gé ! mais pas le scratch à coller, celui à coudre ! "Fermez la parenthèse"), et hop (SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !) !!

L'intérêt ne réside que dans la possibilité de "rénover" un minimum cette poussette de poupée.
Une poussette à laquelle je tiens particulièrement, c'est la mienne, celle de mon enfance, elle a vécu, a trinqué, a aussi été réparée par les mains de mon grand frère, pour preuve :

blog_poussette2

Le tissu d'origine (sic) était réellement d'origine puisque agrafé simplement à la structure en bois.
Non mais vous avez vu l'état des roues ??? Elles ont roulé ces roues là oui oui.

Histoire de garder l'esprit d'origine, j'ai repris un tissu à carreaux (oh du bleu ??!) mais rajouté le scratch pour pouvoir le laver ce tissu ! Ah ah !
Et tant que j'y étais, l'assise est renforcée par une double épaisseur de tissu (yep 'sont lourdes les poupées...).

Pour le peu, la poussette devient réellement celle de mes enfants avec ce changement de tissu.

Encore une fois, il y a peu, même cette toute petite chose simple m'aurait été impossible.
Comme quoi on apprend à tout âge et faire plaisir à ses enfants, c'est quelquefois peu et beaucoup à la fois.

blog_poussette

blog_poussette3

Et puis aussi, je crois que je n'en pouvais plus de ce tissu à carreaux rouge et blanc...

blog_poussette1

Et vous, vous relookez quel objet pour lui redonner une deuxième jeunesse ?