Nous y sommes !!! 
Le jour où oh râge, oh désespoir, on se dit que c'était bien super fantastique salutaire (ad lib) l'école, pour ne pas avoir à supporter profiter de l'énergie de nos chers enfants en non-stop...

Et puis en fin d'année, c'est le bon moment pour remercier (ou pas) ceux et celles qui ont accompagné nos monstres adorables petits chéris.

L'année dernière, en août, les enfants ont quitté au milieu de l'année scolaire : leur école , leurs copains, leur maîtresse chérie et tout leur univers (hémisphère, climat, habitudes, tout quoi).
A la rentrée de métropole, ce n'était pas sans appréhension que je les avais laissé dans des lieux nouveaux, sans aucune tête connue, sans même la possibilité de se voir tous les deux dans la cour de l'école, puisque mon grand passait à la "grande" école, le CP lui ouvrait ses portes...

Et puis l'année a commencé, compliquée de par tout ce qu'il fallait faire en travaux, en papiers, en réacclimatation.
Pour mon grand, tout a été une épreuve. Ma fille se retrouvait également seule dans sa cour, sans copine connue puisque nouvelle. 
Le soir, mon coeur se serrait un peu plus quand ils me racontaient qu'ils n'avaient encore joué avec personne avec leur petite bouille toute triste.
Et puis au bout de quelques semaines, ils ont pris leurs marques, ils se habitués et se sont fait des copains et des copines.
Et puis, le maître, et puis la maîtresse. Et puis tous les autres qui ont été là pour eux.

Mon Tibou a changé de maîtresse en cours d'année pour cause de congé maternité, et sa seconde maîtresse a été présente à un grand tournant de sa vie :
Mon extraordinaire a véritablement pris conscience de sa maladie, et que non, mon coeur, on a le nom de la maladie enfin identifiée en décembre dernier, mais que non mon amour, il n'y a pas de médicament.
Mais que oui, mon chéri, tu es intelligent, gentil et que ton handicap ne t'empêchera en rien de vivre une vie magnifique, extraordinaire, tout comme tu l'es. Et que non, ta maladie ne t'emportera pas comme une autre maladie a emporté un des petits copains de l'école...
Tu as cette chance, et si tes yeux voient moins bien, ton coeur lui, voit bien mieux que celui de beaucoup d'autres.

Cette fin d'année a été tout aussi mouvementée pour des tas de raisons que le début de cette nouvelle nouvelle vie. 
Alors, pour remercier à notre façon, le maître, d'avoir cadré et rassuré ma fille, la maîtresse, d'avoir fait confiance à mon fils et de l'avoir aidé à s'épanouir, j'ai réitéré une désormais classique et efficace, Phillipine. 

Pour la maîtresse, MES couleurs, il fallait bien choisir selon un critère...
Au pire, ça ne lui plaisait vraiment pas et je la gardais ah ah !

laviepasapas_Phillipine m1 1

Pour la touche personnelle de l'élève, un morceau de plastique fou et zouuuu !
Parce qu'il l'aime sa maîtresse mon Tibou.

laviepasapas_Phillipine m1 2

Et yop !

laviepasapas_Phillipine m1

Vous la voyez la non symétrie des deux rabats ??
On ne peut pas la louper, elle m'a sauté aux yeux.
Mais seulement une fois achevée...
RAAAAAAAH !

Et pour le maître, il fallait composer avec la masculinité de l'enseignant...
Pari réussi ?

laviepasapas_Phillipine m2 1

Cette fois, j'avais eu la présence d'esprit de cogiter mes rabats pour que les lignes soient dans le bon sens
ce, quand le maître a la trousse vers lui. 
Ce qui sous entend qu'il va s'en servir, bien évidemment !

laviepasapas_Phillipine m2

Avec un nouveau chef d'oeuvre de ma princesse !
Des formes anarchiques, mais ce sont les enfants qui ont tout fait, eh eh.
Tout, sauf la chauffe au fer à embosser évidemment.

laviepasapas_Phillipine m1_m2 1

Soient deux nouvelles trousses dont je suis (à peu près) satisfaite.
Un papier autour, un morceau de masking tape, et zou ! 
A l'école, les loulous...

laviepasapas_Phillipine m1_m2 2

laviepasapas_Phillipine m1_m2 3

J'en ai profité pour tester la fermeture éclair plus courte. 
Eh bien : 20 cm c'est bien assez ! 
Je ne coupe rien et j'aime le rendu des coins. 
Adjugé, vendu !!!

laviepasapas_Phillipine m1_m2

Merci Maître, merci Maîtresse.
Et bonnes vacances !

Pour la prof de l'éveil musical, une trousse également. 
Mais pas de photo ! J'ai zappé...
Le seul aperçu sera cette photo : 

laviepasapas_phillipine_musique

Et pour l'ATSEM et la dame des TAP, un Tote bag à découvrir dans un prochain post. 

Nous y sommes, ce sont les grandes vacances. ENFIN !

Nous sommes en juillet 2015 : 
Nous les attendions depuis la rentrée en février 2014...


Tissus, simili, FE : Self Tissus, Brest.
Tissu cahier : Ma Petite Mercerie.