Il semblerait que ça fasse un bail que le sujet m'intrigue. 
Comment dire...
En fait, ça commence gravement à faire un sacré bail...
Limite vexée de ne pas y arriver assez rapidement, j'aurais laissé mis de côté...
Tiens donc, ça me rappelle un certain petit bonhomme de 8 ans de ma connaissance cette histoire...
Mea culpa et tutti quanti.

Alors oui, l'année dernière j'avais fini par goupiller des trucs très simples : du tout droit quoi. 

Ce qui en soit était le début de quelque chose, parce que ça voulait dire que j'avais fini par capter quelques points ET le changement de rang ! 
Et rien que ça, ça n'était pas bien gagné au départ.
Et après... Ben après pas grand chose.
Repos sur les lauriers et tout ça, tout ça.

Et puis il y a eu ce mois de janvier de l'an de grâce 2017. 
Tambours, trompettes etc.
Où finalement, j'ai repris la bête en main. 

J'avoue. Rendons à César ce qui lui appartient :
C'est le tricot qui m'a remis un crochet dans les mains
Vous allez me dire que j'ai craqué ? 
Oui peut être un peu. Sûrement d'ailleurs, pour que j'en arrive à faire quelque chose avec un crochet... 

Et le tricot m'y a amené de deux façons : 
D'abord en faisant des bordures et une bride pour attacher un bouton (Parfaitement !).

Et ensuite en me lançant dans le sauvetage d'UNE maille envers tricotée à l'endroit (ou l'inverse ça dépend si on regarde côté endroit ou côté envers. Cqfd.), ce dont je m'étais rendue compte quelques 10 rangs trop tard (!) pour le bonnet à pompon de ma copine de là-bas où ça caille grave.
Bonnet à priori utilisé par sa fille en fait, mouarf ! 😉

laviepasapas_crochet laviepasapas_crochet2

Pour la peine, l'effet "Mais saperlipopette, va quand même falloir que j'arrive à en faire quelque chose de ces crochets !!!" est revenu en tête de liste de la trop longue to do list.
Quand j'ai acheté la laine du snood de la même dite copine, j'avais pris quelques pelotes de partner juste parce que j'avais aimé la couleur.
Aparté : Eh oh, que celle qui n'a jamais craqué sur un bout de tissu ou quelques pelotes alors qu'il y en a plein qui attendent qu'on en fasse quelque chose à la maison (c'est ici qu'on respire), me jette la première pierre !!
Alors histoire de ne pas agrandir mon stock de laine (!), j'ai cherché un petit quelque chose qui me semblait dans mes cordes. Et illico presto avant que je ne change d'avis ! Soit : non je n'ai pas agrandi mon stock de laine, mais je ne l'ai pas diminué non plus. Cqfd.

Alors oui, hein, les pros du crochet vont rigoler et il y a de quoi. 
Parce que c'est simple et uniquement répétitif. 
Oui mais quand même. Et surtout : "même" !!

laviepasapas_chaleaucrochet

Parce que la répétition est formatrice. 
Pour tenir le crochet. 
Pour tenir le fil de façon fluide. 
Pour passer le crochet entre une et plusieurs boucles facilement
(et pester quand une fibre de la laine se mettait du mauvais côté, saleté...).
Etc. 
Et puis, crochet comme aiguilles à tricoter,
c'était ce dont j'avais besoin, aligner les mailles
pour calmer le tourbillon de mes neurones qui se sont pas mal échauffés ce fameux mois de janvier.

laviepasapas_chalecrochet2

Et au final, j'ai crocheté ! 
Mon premier châle. Bleu. Parce que.
Et je suis fière de moi. Vraiment. Parce que.

Devinez qui a dit "ooooh moi aussi j'aimerai bien un châle comme ça !". 
Ben ouaih...
Elle a 6 ans, c'est le trésor de mon coeur, et oui ça va aussi très bien avec sa veste noire...

laviepasapas_chalecrochet

 Mais non !! 
C'est le mien et puis c'est tout !!!
Et en plus, il est trop grand pour elle alors qu'il est nickel pour moi ! Et paf !

laviepasapas_chalecrochet3

Et puis aussi parce qu'il ne faut pas abuser non plus...
Puis, ça n'est pas comme si je lui avais tricoté dans la foulée, une cape bien chaude que vous verrez un de ces jours...

En attendant, ce châle, il est à moi et puis c'est tout.
Bon d'accord. Elle me le pique. Sans demander. 
Ben oui, mais c'est ma fille, le trésor de mon coeur etc.

laviepasapas_chalecrochet1

Evidemment, je vous rassure, je suis vraiment loin de tout maîtriser. Je teste encore beaucoup, je fais et je défais mais je ne désespère pas.
Enfin... Pas encore.

Le temps oeuvre et après réflexion, peut être bien que je vais finir par comprendre quelque chose à ces schémas qui gardent encore une belle part de mystère... 
Aussi parce que les possibilités à creuser et les deux trois "petites" choses que je veux réaliser au crochet, ne sont pas encore tout à fait à ma portée.

Et puis aussi parce que l'alliance du jaune de mes mitaines et du bleu canard, a un petit effet "qui fait du bien" au moral. 

Ah oui, et puis au sujet de la phase "blocage", faudrait voir à pas progresser trop vite non plus, n'est-ce pas...


Laine utilisée : Partner 6, Phildar.
Articles utilisés : Maille aux mailles et Le crochet de Pandore.